fbpx
Skip to main content
3 novembre 2022

Humour et sabotage

Bonjour à toutes et à tous !

Aviez-vous déjà remarqué qu’avec un peu d’humour et une bonne dose d’auto-dérision, on obtient de meilleurs résultats qu’avec trop de sérieux ?

Avec l’humour, on court-circuite notre ego qui fonctionne en nous faisant peur.
Si nous ne craignons plus le ridicule, alors c’est déjà un ressort émotionnel en moins que notre personnalité conditionnée ne peut plus activer pour nous culpabiliser.

C’est pour cette raison que dans Métamorphose – Mission Originelle, nous ne nous prenons pas trop au sérieux. Nous nous moquons gentiment de nos saboteurs internes et nous leur offrons notre empathie aussi.

Nous pouvons rire du perfectionniste en nous, par exemple, si nous n’arrivons pas à écouter l’autre parce qu’un tableau, derrière lui, est accroché de travers au mur.

C’est un peu comme quand nous rions gentiment des maladresses des enfants.
C’est la même chose. Nous rions des stratégies de notre personnalité conditionnée et de ces sous-personnalités égotiques maladroites.

C’est tout un monde qui s’agite à l’intérieur de nous mais ce n’est pas nous.
Nous ne sommes pas ces sous-personnalités conditionnées.
Nous nous identifions à elles la plupart du temps mais nous allons apprendre à prendre de la distance avec elles au fur et à mesure de notre évolution.

Et à les reconnaître…
« Tiens, qui se sent triste en moi maintenant ? Ah oui, c’est la victime. »

Mais derrière la victime, il y a toujours ma personnalité fondamentale qui, elle, va toujours bien. Et je la sens aussi.
Et je ne suis pas triste, de la tristesse me traverse. Rien que ça, nous permet d’aller déjà mieux, de relativiser, de dédramatiser.
Nous prenons du recul sur notre vie que nous voyons comme un film tout en y étant présent à un niveau plus profond.

Avez-vous envie maintenant de découvrir quelles sont ces sous-personnalités ?

De nombreuses grilles de lecture existent. J’ai choisi celle des saboteurs internes, issus de divers profilages orientaux et occidentaux comme l’ennéagramme ou les profils de personnalité de Jung.

Dans le programme Métamorphose – Mission Originelle, nous travaillons aussi avec la perspective des blessures primaires. Mais nous ne nous attachons pas à ces classifications, elles nous permettent juste de démarrer notre observation de nous-mêmes plus facilement.

Je vais vous parler brièvement de nos 10 saboteurs internes et je vous invite, en même temps que je vous les décris (je vais parler lentement), à essayer de repérer dans les situations de votre quotidien les stratégies principales mises en place par vos saboteurs internes principaux, que cette description met peut-être en lumière.

Bien sûr, ce sont ici un peu des caricatures et nos saboteurs peuvent être plus subtils et souvent intriqués, mais cela vous permettra de commencer à les différencier.

Je vous invite, pendant que je vais vous les présenter, à scanner les situations de votre quotidien dans lesquelles vous pourriez les croiser, et dans 3 domaines différents :

  1. La relation que vous avez avec vous-même (comment vous vous motivez, vous dénigrez, vous jugez et vous estimez par exemple mais aussi comment vous êtes ou non à l’écoute de vos émotions et de vos besoins)
  2. La relation que vous avez avec vos proches et la forme récurrente que prennent vos interactions
  3. Le domaine profession/mission c’est-à-dire celui dans lequel vous exercez vos talents pour les mettre au service du collectif

Ce repérage de situations est la 1re étape que nous mettons en place, de manière approfondie, dans le programme Métamorphose – Mission Originelle.

Mais vous allez aussi découvrir un peu plus tard, comment ces « défauts » peuvent devenir vos plus belles qualités si vous travaillez dessus et que vous les transcendez. On dit que c’est sur le compost que poussent les plus belles fleurs.

De la même façon, derrière ces comportements récurrents parfois inadaptés, se cachent des trésors que vous allez pouvoir offrir au monde dans quelques temps, si cela est votre souhait.

Transformons nos déchets en ressources, faisons notre propre compost !

A suivre : Les saboteurs Partie 1/4 : Présentation de notre juge intérieur

Aller au contenu principal